07 février 2012

Les Roches du Diable

Entre le Faouëtet Quimperlé, dans une campagne boisée et vallonnée, les Roches du Diable composent un paysage grandiose, non loin de Locunolé. Du haut d’un lacis de sentiers, on découvre un impressionnant chaos de blocs granitiques où cavalcade l’Ellé. Le temps et la rivière ont arrondi les angles.

DSC00641

Ce n'est pas un hasard si ce coin de vallée de l'Ellé porte le nom de roches du Diable. A cet endroit, le diable lui-même et Saint Guénolé s'affrontèrent. Saint Guénolé séduit par ce site si sauvage, si particulier, par cet amas de roches aux formes étranges, décide de s'y installer afin de fonder son ermitage et évangéliser la région.

DSC00642

Certaines roches prennent une forme curieuse de table, d'écuelle, et surtout de chaire à prêcher. Tout le confort pour cet ermite. Le problème, c'est que les « meubles » appartiennent au Diable. Ils en viennent aux mains et, finalement, Saint Guénolé terrasse le Diable qui se retire de l'autre côté de l'Ellé.

DSC00643

DSC00660

Il n'y a pas de pont pour franchir l'Ellé, cela pose un problème à Saint Guénolé pour aller répandre sa bonne parole alentour. Il conclut donc un pacte avec le Diable. En échange de l'autorisation de construire un pont, le Diable peut s'emparer de la première âme qui le franchira.

DSC00644

Selon les versions, ce fut un chat ou un écureuil que Saint Guénolé envoya traverser le pont. Le résultat est le même, le Diable, comme souvent dans les légendes et contes bretons, est grugé.

DSC00645

Ainsi fût construit le Pont-Neuf.

DSC00646

DSC00661

Le Diable, horriblement vexé de cette mésaventure, plonge dans l'Ellé. Un choc terrible ! Il s'enfonce si profond que nul ne pourra jamais atteindre le fond du gouffre ainsi creusé.

DSC00651

Reste une énigme : où se trouve le trésor du Diable, oublié lors de sa fuite précipitée ? Sous quelle pierre le long des rives de l'Ellé ? On sait seulement que le Diable a laissé derrière lui une laie noire et ses marcassins. Si un chercheur de trésor approche de trop près le lieu secret, l'animal, fidèle gardienne, charge sans pitié, poussée par son esprit diabolique.

DSC00652

Enfin, le nom d'Ellé viendrait du vieux français Ellez qui signifie l'enfer. L'Ellé, la rivière de l'enfer ...

DSC00657

DSC00664

 

Posté par NanOoBZH à 19:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Les Roches du Diable

    Superbe en effet! Très belles photos! Encore! Encore!

    Posté par Mélie, 11 février 2012 à 18:00 | | Répondre
Nouveau commentaire